• Votre panier est vide

Nouveau RDV mensuel après celui de février. J’ai zappé complètement celui de mars, parce que je n’avais pas grand chose à raconter (et peu de temps), mais autant dire que celui-ci va être bien rempli !
Alors hop, c’est parti !

Ce qu’il s’est passé en avril

Vous l’avez sûrement vu passer un peu partout (et surtout sur les réseaux sociaux), le plus gros du travail ce mois-ci était pour Sous la Cendre.
Entre les relectures, corrections et surtout, la mise en page qui m’a donné du fil à retordre (je te vaincrai, InDesign !), je n’ai pas compté mes heures. J’ai reçu le livre en fin de mois, plus beau que ce que j’osais espérer. Les pages noires, c’était mon grand kiff, je suis ravie d’avoir pu concrétiser cela ! Big up à mon imprimeur d’ailleurs, qui a eu la patience de nous supporter, mes questions stupides et moi, pendant cette période.
Le livre a été mis en vente ce 30 avril et autant vous dire que j’ai été abasourdie par l’accueil qui lui a été réservé. Au moment où j’écris ces lignes, il ne reste plus qu’un seul exemplaire en stock, sur les trente prévus initialement. Il est toujours en vente ici et je constate que le dernier bouquin, c’est un peu comme la dernière part de tarte, personne n’ose se servir par politesse 😀

Tant que nous sommes vivants, la suite-pas-suite de Sous la Cendre a également été terminée et mise en page. Elle est désormais accessible en avant-première pour ceux ayant acheté le format papier de Sous la Cendre. Les deux nouvelles seront publiées sur Wattpad dans les prochains jours.

Autre chose ?

  • Les marques-pages ont été distribués aléatoirement avec les exemplaires papiers. Les derniers exemplaires restants ont été mis en vente sur la boutique, à prix coûtant. Je remercie d’ailleurs les lecteurs m’ayant fait les premiers retours sur ces derniers, je suis ravie qu’ils vous plaisent !
  • J’ai mis à jour l’agenda et le menu « mobile » du site, qui était un grand n’importe quoi.
  • J’ai publié le premier chapitre de Sous la Cendre sur Wattpad et écrit un article pour expliquer le nombre limité d’exemplaires.
  • Un lecteur plus rapide que les autres a déjà donné son avis sur mon dernier né, je vous laisse le découvrir sur la page du livre, ici. Chacun est libre de mettre un commentaire, je ne force pas la main, d’ailleurs. Cela m’insupporte moi-même, les messages permanents demandant des commentaires, des likes et je ne sais quoi. No stress, donc.

Ce mois-ci, j’ai beaucoup réfléchi à cette seconde activité qu’est l’écriture. Quelques projets sont nés de cette réflexion, je les partagerai à l’occasion sur ce site.

Ce qu’il va se passer en mai

J’attendais depuis de looongues semaines de pouvoir un peu changer d’ambiance et me consacrer à mon prochain projet, ce moment est enfin arrivé !
Je suis un peu triste de quitter Joana, Harvey, Blue et Bérénice… Mais ce n’est que pour mieux poursuivre cette longue histoire. Je prépare un long article sur mon univers littéraire et les connexions existantes entre tous mes textes. Je sais que beaucoup de personnes sont restées sur leur faim avec Sur le Bitume, dites-vous que c’était parfaitement volontaire et que les réponses arriveront quand même 😀

Alors, Éphémère, c’est quoi et ça parle de quoi ?
Éphémère est un roman. Il raconte l’histoire de Shana Lewis, une jeune femme atteinte d’une forme précoce et rare de la maladie d’Alzheimer. A sa propre demande, Shana vient d’intégrer un établissement spécialisé dans les troubles mentaux, le Foyer des Libellules. Au début du roman, elle entame sa troisième semaine dans la structure et rentre chez elle tous les week-ends.
De son côté, Matthew Browning, un journaliste, a emménagé il y a peu de temps en Ontario pour se rapprocher de sa sœur aînée, en plein divorce. Il travaille pour le journal local, mais s’ennuie terriblement car il ne se passe pour ainsi dire… rien. Jusqu’au jour où son rédac’ chef l’envoie couvrir un suicide au Foyer des Libellules. Là, Matt va vite se rendre compte qu’au-delà de ce drame, se cachent bien d’autres secrets.
De base, Éphémère est une romance, mais pas que. Je ne suis pas quelqu’un qui consomme beaucoup de livres dans ce genre, mais j’ai très envie de m’y essayer. Ce roman sera aussi saupoudré d’un soupçon de thriller et d’un brin de fantastique, parce que j’aime bien tout mélanger. Je vous laisse découvrir la fiche du livre ici.
J’ai entamé sa préparation, je dois boucler le synopsis avant d’entamer l’écriture, la semaine prochaine si tout va bien. Notez d’ailleurs que la couverture ci-contre est provisoire.

L’aimer, c’est se tenir au bord du vide.
Tourner jusqu’à en perdre l’équilibre, vaciller, basculer.
Tomber, chaque jour, un peu plus amoureux.

L’instant promo

Je profite de ce long article pour vous parler de trois projets très importants pour moi :

  • Ma copine Rozenn a sorti ce que je considère comme son meilleur roman à ce jour, en tout cas celui qui m’a le plus touchée, emportée, enthousiasmée, Onirophrénie. Je vous invite très très fortement à le lire et à découvrir aussi le reste de sa production, car c’est une autrice de talent dont la plume me file parfois des complexes (si si). Vous pouvez vous le procurer directement sur sa boutique.
  • De même, ma copine Yuna a sorti sa dernière nouvelle, BEATS, que j’ai énormément aimée et que je soutiens à 100%. En effet, sur chaque livre vendu, Yuna reverse 1€ à l’association Music for Relief. Je vous invite à découvrir cette association ici, la démarche de Yuna ici et sa nouvelle en vente ici. Cette démarche me touche d’autant plus que je compte faire sensiblement la même chose avec Éphémère. Je vous en reparlerai en temps voulu.
  • Et enfin, dans un tout autre registre, j’ai beaucoup travaillé ces dernières semaines sur un site de vente en ligne pour ma copine Annelie, coiffeuse et maquilleuse aux alentours de Montpellier. La boutique a ouvert hier et je ne peux que vous conseiller d’y jeter un coup d’œil, surtout si vous vous mariez ou connaissez quelqu’un qui se marie. Ce serait un formidable soutien pour elle et un très bel encouragement pour son travail.

Voilà, je vous laisse digérer tout ça et je vous dis au mois prochain pour la suite de mes aventures !

4 commentaires

  1. Répondre

    Rozenn

    1 mai 2018

    Gniiii, c’est gentil de parler d’Onirophrénie ! <3
    (et j'ai hâte de voir ce que va donner Éphémère !)

    • Répondre

      Sophie Castillo

      1 mai 2018

      Mais c’est tout à fait normal ! J’ai la chance d’avoir des copines hyper talentueuses, il faut bien que je me la pète un peu de temps en temps 8)
      (moi aussi, haha ! J’espère ne pas me planter ^^)

  2. Répondre

    Yuna Minhaï

    3 mai 2018

    Merci pour le partage copine <3 Et félicitations pour la rupture de stock !! J'ai hâte de lire Ephémère <3

    • Répondre

      Sophie Castillo

      3 mai 2018

      Mais de rien <3 Ouiii ça y est, c'est la bonne ! Tu pourras lire Éphémère en entier ! 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE