• Votre panier est vide

Browsing Category

Actualités

Quoi d’neuf, l’écrivaine ? — Juillet/Août 2018

La rentrée est bientôt là et comme toujours, à l’inverse de tout le monde, je suis contente que l’immobilisme de ces deux derniers mois s’en aille un peu.

Alors, que s’est-il passé, cet été ?
J’ai rencontré de gros problèmes avec mon roman en cours, Éphémère, qui n’avance pas aussi vite que je le voudrais. Après avoir pesé le pour et le contre, j’ai décidé de me laisser porter par le courant et de me consacrer à d’autres projets, en même temps.
Grand bien m’en a fait, parce que je suis très productive, depuis. A l’heure actuelle, je travaille sur pas moins de 6 projets. Parce que oui, chez moi c’est tout ou rien. Allez, c’est parti !

Projets Écriture

Éphémère : j’ai publié les deux premiers chapitres sur Wattpad et la dernière fois que j’ai regardé, on approchait des 100 vues, ce qui est assez inattendu pour moi, j’avoue. J’en suis ravie, bien sûr, et je poursuis l’écriture, plus lentement que je le souhaite, mais plus apaisée, aussi. Il faut savoir que ce roman est l’un des plus personnels de ma bibliographie et que par conséquent, son écriture est compliquée. J’ai d’ailleurs été visiter l’endroit dont est inspiré le Foyer des Libellules, il y a quelques jours.
Je continue de poster régulièrement des extraits sur Instagram, je publierai les chapitres 3 et 4, une fois que j’en serais satisfaite (ce qui n’est pas le cas, pour l’instant).

Time : le chapitre 3 a été mis en ligne, le prochain le sera en théorie au cours de la semaine (quand je récupèrerai un ordinateur en état, pour tout vous dire, haha). Il en restera 4 autres, ensuite. Je pensais les publier aussi sur Wattpad, mais pour le moment je les laisse sur le site. J’ai d’autres projets pour ce recueil, dont je parlerai plus tard.

Ambre : depuis plusieurs mois, le personnage d’Ambre (dont j’ai parlé quelques fois, et que les plus attentifs d’entre vous ont croisé dans Time) revient toquer à mon oreille. Je résistais jusqu’à maintenant, parce que je ne voulais pas avoir plusieurs projets en même temps. Au final, le blocage rencontré sur Éphémère m’a convaincue de me laisser tenter, et j’ai beaucoup travaillé à la préparation de la réécriture de ma fanfiction.
J’ai mis à jour mon fichier Scrivener avec 13 fiches personnages de 10 pages chacune, 3 chronologies (dont une sur 5000 ans, que j’ai heureusement récupérée déjà faite et ai modifiée ensuite + deux sur plus de 400 ans), un texte intitulé Dona Nobis Pacem, des fiches lieux, des tonnes de recherches historiques… (cf. capture d’écran, avec du flou pour ne pas spoiler et des infos en avant-première sur le personnage)
Pour le moment, mon travail sur ce texte s’arrête à la préparation. La réécriture à proprement parler sera entamée en 2019, pendant un voyage sur les lieux même où se passe l’histoire (et j’ai hâte). Faudrait que je lui trouve un autre titre, d’ailleurs, un jour.

Entropie : je termine un second texte dans l’univers d’Ambre, qui sera sans doute publié sur le net, je ne sais pas encore sur quelle plateforme.

Projet Secret : comme son nom l’indique, je ne peux pas trop en parler. Rien de concret pour l’instant, mais je ne manquerai pas d’y revenir le moment venu. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il s’agit d’un texte qui sera révélé aux alentours de Noël.

Folkestone : un dernier texte, cette fois à 4 mains, que j’écris de façon occasionnelle, pour me détendre. Je n’en dis pas davantage non plus, parce qu’il s’agit plus d’une soupape que d’un réel projet écriture voué à la publication. Si cela se concrétise, j’adorerais pouvoir l’imprimer, mais pour le moment pas de pression, si ça avance tant mieux, sinon tant pis !

Publications

Je réfléchis beaucoup ces derniers temps à l’avenir de mes textes. Je ne sais pas si je continue de les mettre en vente, voire de les publier tout court.
En cause, le manque de retours assez flagrant, on ne peut pas le nier, mais surtout une pression que je me mets toute seule et qui se révèle contre-productive pour moi. Je rejoins totalement la réflexion de ma copine Rozenn sur le sujet.
Ce qui est certain, c’est qu’Éphémère sera publié courant 2019. Ensuite… Nous verrons bien !

Lectures

Les vacances m’ont permises de renouer avec les bouquins, pour mon plus grand plaisir. J’ai terminé Rouille, de Floriane Soulas, que j’ai beaucoup aimé. J’ai aussi fini Une fenêtre sur les rêves, d’Isabelle Arnulf (un ouvrage très inspirant) et Une fille facile, de Louise O’Neill (j’attends encore de savoir ce que j’en ai pensé).

Côté édition non traditionnelle, j’ai lu (deux fois) le dernier roman de Tata Roro, le Far Breton (de son vrai nom Les fantômes de Ker ar Bran) et l’ai beaucoup beaucoup aimé.

Je suis avec passion la publication Wattpad de Nine Gorman et Marie Alhinho, La Nuit où les étoiles sont éteintes, que j’aime énormément. Le précédent roman de Nine, co-écrit avec Mathieu Guibé, Ashes falling for the Sky va paraître bientôt, autant dire qu’il est déjà pré-commandé.

Instant pub

Je profite de pouvoir faire la pub pour une amie, qui se lance dans l’entreprenariat et qui crée des petites choses trop mignonnes et que je veux tout son stock. Son site ouvre le premier septembre, je mets donc son Instagram : Happiness Time

Et aussi pour mon graphiste de l’ombre ♥, qui bosse sur les couvertures de mes romans, mon logo, mon site, bref… Tout ce que je n’arrive pas à faire moi-même : Flavien Lens. J’en profite pour glisser que ceux qui ont lu Abysses dans sa version Wattpad pourraient bien reconnaître une vidéo particulière, sur ce site !

 

*

Le mois de septembre va être extrêmement chargé du côté professionnel et personnel, cela ralentira encore un peu mon rythme, mais je suis de nouveau en vacances début octobre, ce qui me permettra de rattraper le retard.
A bientôt !

Pause estivale

A l’heure où l’on produit toujours plus, où il faut être rentable, écrire au kilomètre pour pondre quelque chose rapidement… Je prends le parti de, comme le nom de l’article l’indique, faire une pause 😀

Ce n’était pas prévu au départ, mais le mois de juin, puis celui de juillet, se sont révélés très compliqués à gérer, notamment en menant de front une activité professionnelle prenante et une autre, plus personnelle mais tout aussi dévoreuse de temps. Comme tous les écrivains un jour, je traverse actuellement une période de profond découragement : vais-je réussir à tout boucler à temps ? Est-ce que cela intéresse encore quelqu’un ? Est-ce que je vais pouvoir tenir le site à jour alors que tout se passe en coulisses ? A quoi ça sert ? etc etc. … En général, ces périodes ne durent pas longtemps, car je me souviens vite de pourquoi j’écris. Elles sont cependant sources de stress et de déprime, deux mots que j’ai choisi de bannir de mon vocabulaire voilà un petit moment, maintenant.

Midnight Tales est donc en pause pour la période estivale, du 16 juillet au 31 août. Concrètement, ça consiste en quoi ?

  • Ne pas se préoccuper des réseaux sociaux liés au site. La page Facebook, par exemple, est en sursis depuis plusieurs mois. Je ne sais pas encore si je la garde, si je la transforme ou si je décide de la supprimer. Le souci avec FB, c’est cet algorithme qui invisibilise le contenu des pages et pousse donc à payer pour obtenir cette visibilité perdue. Il est hors de question que je donne des sous à Facebook, donc je vais réfléchir à comment rester sur ce réseau sans en subir les contraintes. Le compte Twitter lui, étant aussi mon compte personnel, il est probable que j’y publie quand même, de temps en temps.
  • Un rythme de publication ralenti. Alors certes, le site n’est pas très souvent mis à jour, mais c’est tout simplement par manque de temps. Je vais profiter de ma pause (et de mes vacances) (en août, je compte les jours) pour faire le ménage sur le site et dans les brouillons d’article. Peut-être en profiter pour l’organiser différemment, je ne sais pas encore. L’article mensuel sur l’actualité écrituresque par exemple, sera compilé sur deux mois et sera publié fin août.
  • Rattraper mon retard partout. J’ai reçu beaucoup de mails ces derniers temps, pas de panique je vais y répondre ! Juste avec un peu de retard. Ce sera aussi l’occasion pour moi de terminer les bêta-lectures en cours et de faire des comptes-rendus dignes de ce nom (avant qu’on me le demande, non, je ne le fais pas de façon systématique, juste pour les ami·e·s).

La publication de Time continue normalement, le prochain chapitre sera disponible à la fin du mois. Les deux suivants seront publiés courant août, ils sont déjà relus et corrigés. D’ailleurs, j’en ai supprimé un de la liste de publication, pour info, parce que je me suis rendue compte qu’il ne collait pas avec le reste et qu’il spoilait beaucoup. En contrepartie, je publierai un texte bonus à la fin, avec ma chère Immortelle dont je ne cesse de vous rabâcher les oreilles ces derniers temps.

L’écriture d’Éphémère continue également. Je vais voir comment ça évolue cet été et si je peux vous donner une date éventuelle à la rentrée. Je ne sais pas si je continuerai à publier après ce roman-là, puisqu’en toute logique il contiendra déjà toutes les réponses aux questions que vous vous posez peut-être depuis Sur le Bitume et Sous la Cendre. J’ai un projet un peu particulier pour l’année prochaine, aussi me contenterai-je peut-être seulement de publier sur Wattpad… Suspense, donc !

Et voilà !
Je vous souhaite d’ores et déjà à toutes et tous de très bonnes vacances, reposez-vous bien et revenez en pleine forme ! 🙂

 

Quoi d’neuf, l’écrivaine ? — Mai 2018

Bien bien bien, quelqu’un peut-il me dire où est passé le mois de mai ?
Entre les différents ponts, le boulot et la prépa de mon prochain roman, je dois avouer que je n’ai rien vu passer ! Alors, quoi de neuf ?

Ce qu’il s’est passé en mai

Après la rupture de stock de Sous la Cendre (merci encore à tous !), je me suis accordé un petit temps de préparation et de réflexion.
J’en avais parlé dans le billet précédent, le mois de mai a été consacré à mon prochain roman, Éphémère. J’ai créé mon fichier Scrivener et surtout, j’ai passé de looongues heures à relire les précédentes versions du texte. J’ai également mis à jour ma gigantesque chronologie sur mon chouchou Aeon Timeline, car beaucoup d’éléments non prévus sont venus se télescoper.
En effet, et vous le découvrirez très bientôt, de nombreux personnages vont intervenir dans Éphémère, la plupart d’entre eux débarquant d’autres textes. A ce jour, il y en a 6.
Pas de panique cependant, cela ne gênera pas du tout la compréhension, car ce sont de petites apparitions, cela donnera surtout quelques éléments de réponse, notamment sur des concepts introduits avec Sous la Cendre.

A ce sujet, j’ai préparé une petite surprise qui arrivera dans les prochains jours. Inutile de vous dire que je n’ai pas chômé ! Si tout va bien, elle sera mise en ligne courant semaine prochaine, à l’occasion d’un anniversaire un peu particulier, pour moi 😉

Au moment où j’écris cet article, le synopsis est quasiment terminé, il reste quelques petites choses à ajuster. Une fois terminé, j’entamerai l’écriture. Vous avez pu voir sûrement des posts Instagram avec des extraits, ces derniers sont issus des anciennes versions ou tout simplement des scènes qui me sont passées par la tête en préparant.

Autre chose ?

  • J’ai commencé à publier Sous la Cendre sur Wattpad, un nouveau chapitre tous les vendredis (ou samedi, quand j’oublie). Il sera suivi directement par Tant que nous sommes vivants, et la trilogie sera achevée.
  • J’ai publié quelques explications sur mon grand univers.
  • J’ai passé beaucoup de temps à relire ma fanfiction Ambre, ainsi que les nombreux textes qui y étaient associés, pour les besoins d’Éphémère. Je suis assez surprise de voir que, sans le savoir, mon moi de 2005 balisait déjà le terrain pour les écrits de 2018. Du coup, quelques projets mûrissent dans leur coin.
  • J’ai créé une playlist Spotify correspondant à l’ambiance d’Éphémère. Je la dupliquerai prochainement sur d’autres plateformes. Ceux qui suivent mon Instagram se rappellent peut-être du Projet Écume ? Il y a un début de playlist qui lui est associé. Je dis ça, je ne dis rien.
    Anecdote rigolote : la dernière chanson de la playlist (« You » de Hysterical Kindness) est interprétée par Emile Hirsch, qui est dans ma tête le visage de Matthew jeune.

Ce qu’il va se passer en juin

Le mois de juin va être très chargé professionnellement pour moi, je risque donc de ne pas beaucoup écrire pendant cette période, surtout préparer, lire, relire et corriger.
Cependant, je compte bien terminer le synopsis d’Éphémère et entamer la première partie de la rédaction aux alentours de mi-juin.

Côté lectures : j’en ai une particulière, puisque Rozenn m’a envoyé son dernier né <3
J’ai eu peu de temps pour bouquiner, je compte rattraper ça courant juin, ça me manque beaucoup. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai surtout lu des albums (dont l’excellent « Le gondolier des ténèbres et autres contes de la peur », qui regroupe des textes de Gudule, une autrice dont j’aimais profondément la plume. J’avais cet album depuis des années et n’avais pas pris le temps de le lire, c’est chose faite), je vais donc enchaîner avec des romans.

Enfin, je vous parlais d’une surprise plus haut, je vous laisse quelques indices : ça se lit, ça parle d’une famille en particulier et surtout, ça se passe sur… plusieurs années. Je vous laisse fouiner dans la bibliographie, si vous êtes curieux !

Et c’est tout pour aujourd’hui ! Je vous dis à très très vite !

Quoi d’neuf, l’écrivaine ? — Avril 2018

Nouveau RDV mensuel après celui de février. J’ai zappé complètement celui de mars, parce que je n’avais pas grand chose à raconter (et peu de temps), mais autant dire que celui-ci va être bien rempli !
Alors hop, c’est parti !

Ce qu’il s’est passé en avril

Vous l’avez sûrement vu passer un peu partout (et surtout sur les réseaux sociaux), le plus gros du travail ce mois-ci était pour Sous la Cendre.
Entre les relectures, corrections et surtout, la mise en page qui m’a donné du fil à retordre (je te vaincrai, InDesign !), je n’ai pas compté mes heures. J’ai reçu le livre en fin de mois, plus beau que ce que j’osais espérer. Les pages noires, c’était mon grand kiff, je suis ravie d’avoir pu concrétiser cela ! Big up à mon imprimeur d’ailleurs, qui a eu la patience de nous supporter, mes questions stupides et moi, pendant cette période.
Le livre a été mis en vente ce 30 avril et autant vous dire que j’ai été abasourdie par l’accueil qui lui a été réservé. Au moment où j’écris ces lignes, il ne reste plus qu’un seul exemplaire en stock, sur les trente prévus initialement. Il est toujours en vente ici et je constate que le dernier bouquin, c’est un peu comme la dernière part de tarte, personne n’ose se servir par politesse 😀

Tant que nous sommes vivants, la suite-pas-suite de Sous la Cendre a également été terminée et mise en page. Elle est désormais accessible en avant-première pour ceux ayant acheté le format papier de Sous la Cendre. Les deux nouvelles seront publiées sur Wattpad dans les prochains jours.

Autre chose ?

  • Les marques-pages ont été distribués aléatoirement avec les exemplaires papiers. Les derniers exemplaires restants ont été mis en vente sur la boutique, à prix coûtant. Je remercie d’ailleurs les lecteurs m’ayant fait les premiers retours sur ces derniers, je suis ravie qu’ils vous plaisent !
  • J’ai mis à jour l’agenda et le menu « mobile » du site, qui était un grand n’importe quoi.
  • J’ai publié le premier chapitre de Sous la Cendre sur Wattpad et écrit un article pour expliquer le nombre limité d’exemplaires.
  • Un lecteur plus rapide que les autres a déjà donné son avis sur mon dernier né, je vous laisse le découvrir sur la page du livre, ici. Chacun est libre de mettre un commentaire, je ne force pas la main, d’ailleurs. Cela m’insupporte moi-même, les messages permanents demandant des commentaires, des likes et je ne sais quoi. No stress, donc.

Ce mois-ci, j’ai beaucoup réfléchi à cette seconde activité qu’est l’écriture. Quelques projets sont nés de cette réflexion, je les partagerai à l’occasion sur ce site.

Ce qu’il va se passer en mai

J’attendais depuis de looongues semaines de pouvoir un peu changer d’ambiance et me consacrer à mon prochain projet, ce moment est enfin arrivé !
Je suis un peu triste de quitter Joana, Harvey, Blue et Bérénice… Mais ce n’est que pour mieux poursuivre cette longue histoire. Je prépare un long article sur mon univers littéraire et les connexions existantes entre tous mes textes. Je sais que beaucoup de personnes sont restées sur leur faim avec Sur le Bitume, dites-vous que c’était parfaitement volontaire et que les réponses arriveront quand même 😀

Alors, Éphémère, c’est quoi et ça parle de quoi ?
Éphémère est un roman. Il raconte l’histoire de Shana Lewis, une jeune femme atteinte d’une forme précoce et rare de la maladie d’Alzheimer. A sa propre demande, Shana vient d’intégrer un établissement spécialisé dans les troubles mentaux, le Foyer des Libellules. Au début du roman, elle entame sa troisième semaine dans la structure et rentre chez elle tous les week-ends.
De son côté, Matthew Browning, un journaliste, a emménagé il y a peu de temps en Ontario pour se rapprocher de sa sœur aînée, en plein divorce. Il travaille pour le journal local, mais s’ennuie terriblement car il ne se passe pour ainsi dire… rien. Jusqu’au jour où son rédac’ chef l’envoie couvrir un suicide au Foyer des Libellules. Là, Matt va vite se rendre compte qu’au-delà de ce drame, se cachent bien d’autres secrets.
De base, Éphémère est une romance, mais pas que. Je ne suis pas quelqu’un qui consomme beaucoup de livres dans ce genre, mais j’ai très envie de m’y essayer. Ce roman sera aussi saupoudré d’un soupçon de thriller et d’un brin de fantastique, parce que j’aime bien tout mélanger. Je vous laisse découvrir la fiche du livre ici.
J’ai entamé sa préparation, je dois boucler le synopsis avant d’entamer l’écriture, la semaine prochaine si tout va bien. Notez d’ailleurs que la couverture ci-contre est provisoire.

L’aimer, c’est se tenir au bord du vide.
Tourner jusqu’à en perdre l’équilibre, vaciller, basculer.
Tomber, chaque jour, un peu plus amoureux.

L’instant promo

Je profite de ce long article pour vous parler de trois projets très importants pour moi :

  • Ma copine Rozenn a sorti ce que je considère comme son meilleur roman à ce jour, en tout cas celui qui m’a le plus touchée, emportée, enthousiasmée, Onirophrénie. Je vous invite très très fortement à le lire et à découvrir aussi le reste de sa production, car c’est une autrice de talent dont la plume me file parfois des complexes (si si). Vous pouvez vous le procurer directement sur sa boutique.
  • De même, ma copine Yuna a sorti sa dernière nouvelle, BEATS, que j’ai énormément aimée et que je soutiens à 100%. En effet, sur chaque livre vendu, Yuna reverse 1€ à l’association Music for Relief. Je vous invite à découvrir cette association ici, la démarche de Yuna ici et sa nouvelle en vente ici. Cette démarche me touche d’autant plus que je compte faire sensiblement la même chose avec Éphémère. Je vous en reparlerai en temps voulu.
  • Et enfin, dans un tout autre registre, j’ai beaucoup travaillé ces dernières semaines sur un site de vente en ligne pour ma copine Annelie, coiffeuse et maquilleuse aux alentours de Montpellier. La boutique a ouvert hier et je ne peux que vous conseiller d’y jeter un coup d’œil, surtout si vous vous mariez ou connaissez quelqu’un qui se marie. Ce serait un formidable soutien pour elle et un très bel encouragement pour son travail.

Voilà, je vous laisse digérer tout ça et je vous dis au mois prochain pour la suite de mes aventures !

Quoi d’neuf, l’écrivaine ? — Février 2018

Je pique ce nouveau RDV mensuel à ma copine Rozenn, qui m’a gentiment autorisée à le reprendre sur ce site 😀
Pourquoi ce rendez-vous ? Parce que le travail d’auteur·trice est souvent en sous-marin, c’est la partie non visible de l’iceberg, qui peut paraître frustrante parfois. Cet article vous permettra d’être tenu·e au courant de tout ce qui a été fait au cours du mois. Et sans perdre plus de temps, on y va !

 

Ce qu’il s’est passé en février

  • Sous la Cendre : j’ai terminé le premier jet début février et ai entamé les corrections un peu plus tard. J’ai été pas mal en retard, ce mois-ci sur mon planning écriture car ma vie professionnelle a occupé pas mal de place. Heureusement, rien d’irrattrapable. La première passe de corrections est terminée et le texte est parti entre les mains de ses relectrices. Je suis à la fois forte impatiente et bien bien stressée !
  • Tant que nous sommes vivants : la suite-pas-suite de Sous la Cendre est finie elle aussi et a été corrigée. La fiche du livre a été mise en ligne sur le site et la couverture a été dévoilée.
  • Marque-pages : de beaux marque-pages ont été commandés auprès d’un imprimeur afin d’être ajoutés aux commandes de Sous la Cendre. Ils sont tous beaux, tous doux, tous mielleux (?), bref, ils sont parfaitement parfaits. Un concours a été organisé pour les faire découvrir en avant-première, verdict bientôt !

Ce qu’il va se passer en mars

Ce mois-ci va être bien chargé pour moi, puisqu’il sera consacré à la préparation des précommandes de Sous la Cendre.
Cette fois encore, peu d’exemplaires seront imprimés (moins que Sur le Bitume) car le livre est plus gros et forcément, sera plus cher. Je vais demander des devis à différents imprimeurs afin d’estimer le prix de vente. En parallèle, il faudra bien sûr faire la mise en page, prévoir les remerciements, un petit bonus etc. … Pas mal de boulot en perspective !

S’il me reste encore un peu de temps, je commencerais une seconde passe de corrections sur Tant que nous sommes vivants, qui devrait être mis en ligne en avril sur Wattpad. La couverture vient d’ailleurs d’être dévoilée !

Par la suite, je vais pouvoir commencer à réfléchir sur mes prochains textes. Une nouvelle, dont le nom de code est #ProjetEcume s’est incrustée dans ma caboche, j’ai commencé à prendre quelques notes et à mettre à jour mes arbres généalogiques (dont je vous parle prochainement).

J’espère que ce nouveau rendez-vous vous plaît, rendez-vous début avril pour le prochain !