• Votre panier est vide

Sous la Cendre, premier jet terminé !

Ça y est, je viens de mettre le point final au premier jet de Sous la Cendre.
Plusieurs semaines (voire mois) de travail qui se terminent, du moins pour l’instant ! 35 pages, plus de 12 000 mots, elle fait bien le double de Sur le Bitume. Et ce n’est pas fini !

Le plus dur reste à faire : les premiers chapitres sont corrigés, mais ce n’est pas le cas du reste. Il va falloir relire, re re lire, re re re lire, supprimer, rajouter, modifier des éléments… Un véritable travail de fond qui va commencer dans les prochains jours jusqu’à la fin du mois (environ). Ensuite, ce sera au tour de la mise en page, des devis d’impression, de la préparation des précommandes, bref… Pas de quoi s’ennuyer !

Je rappelle que cet ouvrage est la suite directe de Sur le Bitume, ma précédente parution, il ne peut donc pas être lu indépendamment.

J’avoue que son écriture m’a donnée du fil à retordre, j’espère que cette nouvelle vous plaira !
 

Quelques stats :

 

Plus d'infos

Résumé (provisoire)
« J’ignore le rire nerveux qui me monte à la gorge et actionne les essuie-glaces avant de me réinsérer sur la route. Tout va bien.
Je deviens juste complètement folle. »

Des voitures grignotées par le brouillard, des personnes qui s’évaporent et un drame noué dans une cabane perdue en pleine forêt…
Découvrez la suite et fin de Sur le Bitume. »

Fiche du livre Découvrir Sur le Bitume

Il nous reste le ciel, Chloé Bertrand

Ils s’appellent Kiran, Matthew, Tobias et Charly.
Ils ont quatorze, vingt, dix et seize ans.
Ils vivent en Inde, en Australie et dans l’Utah.
Ce sont des enfants du même monde, un monde où soudain, tout va mal. Tornades, tsunamis, inondations – le dérèglement climatique brutal est à la hauteur de l’inconscience qui l’a précédé, et les conséquences sont cataclysmiques.
Pris dans la tourmente et livrés à eux-mêmes, tous les quatre vont se lancer dans une longue errance, fuyant territoires hostiles et folie humaine, à la recherche de leur famille, de lieux plus sûrs et, par-dessus tout, de l’espoir qu’une vie heureuse est encore possible, quelque part.

→ De quoi ça parle

Il nous reste le ciel est une série de romans à 4 voix.
Celle de Kiran, un jeune Indien dont la famille a tout sacrifié pour qu’il puisse faire des études. De Matthew, un Australien adepte du surf qui veille sur son petit frère Tobias. Ce dernier, du haut de ses 10 ans, voue une admiration sans faille à son aîné. Et enfin, celle de Charly, un Américain adepte des grands espaces et amoureux des chevaux.
Quand survient la fin du monde, ils en réchappent par miracle, mais ce n’est que le début.

Le roman est construit autour de ces personnages qui luttent pour survivre et se jettent sur les routes pour fuir une nature bien décidée à les éliminer.
Je ne peux pas en dire plus, ce serait gâcher les évènements riches en rebondissements de cette longue histoire (2 tomes à ce jour). Ce que je peux révéler, en revanche, c’est que j’en suis tombée amoureuse. J’ai acheté le premier tome par hasard, en numérique. Je l’ai commencé sans rien en attendre de particulier, un peu échaudée par mes dernières lectures du genre. Je l’ai terminé en deux jours, tant je n’ai pas pu le lâcher. Le tome 2, qui vient de sortir, n’a pas résisté davantage.

→ Les personnages

On passe par toutes les émotions : rire (aaah Charly ♥), peur, larmes… Surtout les larmes, en fait. On se doute bien qu’un roman traitant de la fin du monde mettra à mal ses personnages et certaines scènes sont terribles à lire. La multiplication des points de vue rythme le livre, on ne rate rien, on ne perd aucune miette de l’action et surtout, cela renforce ce cocktail d’émotions incroyable qui nous traverse tout au long de la lecture.
J’ai une affection toute particulière pour le duo Matt/Tobias (sa relation avec les loups… ♥), même si j’aime énormément les autres personnages. Matthew est le plus âgé, ce qui le met dans une position délicate : celle du meneur, du parent, du protecteur. Un rôle qu’il a beaucoup de mal à tenir, mais qu’il tient malgré tout, parce qu’il n’a pas le choix.
Voilà la grande force de l’autrice : réussir à donner leur place à chacun, tout doucement, sans que l’un d’entre eux prenne le pas sur les autres. Petit à petit, ils deviennent un groupe soudé et solidaire, ce qui n’était pas franchement gagné au départ !

→ La plume

Quelle plume ! Elle se révèle poétique et incisive à la fois, elle nous attrape dès les premiers mots et ne nous lâchent pas avant la fin, quand on a le cœur en miettes et qu’on se jette sur le volume suivant pour être certain de ne pas s’être trompé(e) dans sa lecture.
L’écriture de l’autrice est pour beaucoup dans ce condensé d’émotions parce qu’elle s’adapte à chaque personne avec une facilité déconcertante.

En bref, si ce n’est pas déjà fait, je vous invite très fortement à découvrir cette série, qui s’est frayée un chemin tout particulier dans mon petit cœur. Pour ceux qui ont peur du côté « jeunesse » des personnages, rassurez-vous, même le plus jeune saura vous surprendre !

→ Extrait

« Je rêve de l’océan. Un océan calme, huileux, sans vagues. Ça lui arrive d’être comme ça, parfois. La nuit on pourrait croire qu’on flotte dans l’espace, des étoiles en haut, des étoiles en bas, et nous entre les deux. »

Farewell 2017 & Planning 2018 !

Nous y sommes presque !
2017 aura été une année chargée à bien des niveaux pour moi : nouveau boulot, nouvelle organisation, nouvelles méthodes d’écriture, nouveau site… Je crois que l’on peut appeler ça une année de transition ! Fin 2016, je faisais un bilan mitigé de mon année d’écriture, qu’en est-il aujourd’hui ?

  • Amaan : la suite de Somnium (toujours très apprécié!) est bien parue cette année sur Wattpad. Elle a également été imprimée mais le rendu ne me convenant pas, je n’ai pas proposé de version papier.
  • Si le Chaos demeure : ce texte est sans doute LE texte qui m’a donné le plus de fil à retordre cette année. Il est terminé, corrigé, mais je n’arrive pas à le publier. Dans ces moments, je ne me force pas, j’attends encore un peu jusqu’à ce que ça se débloque dans ma petite tête.
  • Time : là, c’est un échec total, puisqu’à la place de ce recueil j’ai eu la très bonne idée *ironie inside* d’écrire une autre série de nouvelles, entamée avec Sur le Bitume.
  • Sur le Bitume : ce texte n’était absolument pas prévu, j’avais envie de sortir de ma zone de confort, de changer d’air… Cela m’a fait beaucoup de bien puisqu’il fait partie des textes dont je suis la plus fière aujourd’hui. Non seulement j’écrivais une nouvelle en entier pour la première fois, mais en plus j’ai tenté l’aventure de l’impression professionnelle. Cette expérience a sûrement été la plus formatrice et épanouissante pour moi cette année. Je suis ravie, ravie, ravie.

Et en 2018 alors ?
Le programme est bien bien chargé ! Je n’ai pas la chance de vivre de mon écriture (héhé, un jour peut-être, qui sait ?) et je vais devoir changer de nouveau mon mode de fonctionnement suite à une vie professionnelle qui va grignoter un peu plus de place l’année prochaine… 😉 mais je n’arrête pas pour autant. A venir, donc :

  • Prochaines publications

    • Sous la Cendre : la suite de Sur le Bitume paraîtra en début d’année, a priori vers début février. Je préfère ne pas donner de date exacte pour l’instant, cela dépendra de mon mois de janvier qui va s’avérer très très chargé. Je rappelle que les premiers chapitres sont disponibles pour ceux ayant acheté la version papier de son prédécesseur. La couverture définitive sera bientôt dévoilée.
    • Tant que nous sommes vivants : très très court texte déjà écrit, qui clôt la série Sur le Bitume, il sera proposé gratuitement sur Wattpad au printemps.
    • Time : allez, je le mets quand même, publication prévue uniquement sur Wattpad également, à voir en fonction du temps que je pourrais lui consacrer.
  • Ecriture
    • Abysses : mon marronnier personnel est de retour encore une fois cette année. La 5ème réécriture (perfectionniste, moi ?) de ce roman si cher à mon petit cœur commencera si tout va bien pour le Camp NaNo du mois d’avril. J’ai fait relire ce manuscrit par une lectrice professionnelle il y a quelques semaines, cela m’a donné une bonne base pour la suite. Il faut que je travaille encore sur le synopsis et que j’arrive à obtenir quelque chose de plus poussé que ce que j’ai aujourd’hui. Autant dire que je me mets la pression pour ce roman, ce sera mon plus gros chantier 2018 mais en toute subjectivité, il le mérite ! (et en plus, je dis ça je dis rien, mais il se pourrait qu’il ait droit à son teaser, lui aussi)
    • Tunnels : cette courte nouvelle me trotte dans la tête depuis quelques jours, je vais tenter de la caser entre deux romans.
    • Ephémère : si j’ai réussi à terminer Abysses, je me consacrerais à la réécriture de mon second roman préféré de moi de tous les temps, probablement pour le NaNo. Il prend une saveur particulière depuis quelques mois et j’aimerais beaucoup le boucler rapidement. Ouvrez bien l’œil si vous lisez Sous la Cendre, car l’un des personnages principaux d’Ephémère y fait une petite apparition 😉
  • Le site Midnight Tales
    • Refonte de la boutique : je m’interroge sur la nécessité de garder le format numérique puisque les textes sont disponibles sur Wattpad. J’aimerais réussir à l’étoffer un peu cette année et proposer plus de contenu, ce sera mon second gros chantier, en parallèle de mon roman.
    • Refonte des fiches bibliographiques : l’objectif étant d’avoir une bibliographie complète et plus pratique. En cours de réflexion.
    • Modification du menu : tout est dit. Je réfléchis à une meilleure organisation du site.
    • Mises à jour et articles : un contenu plus intéressant, plus poussé, éventuellement des articles sur mon méga univers aux personnages interconnectés… Pourquoi pas des arbres généalogiques, des extraits de mes carnets bref… Tout ce qui pourra permettre de patienter pendant cette longue année d’écriture.

Et c’est déjà pas mal ! Comme je le disais, ce sera une année chargée mais quand on aime, on ne compte pas !

Je vous souhaite à toutes et tous une merveilleuse future nouvelle année, remplie de lectures !

Nouvelle version & code promo !

Midnight Tales vient de se parer de ses couleurs hivernales. Pour les plus fidèles du site, le changement risque d’être à peine perceptible mais croyez-moi, il est bien là 😉

Et pour fêter ce dernier mois de l’année comme il se doit, je vous propose une réduction sur les exemplaires papier de Sur le Bitume. Jusqu’au 15 décembre, avec le code NOELSLB020, vous économisez 20% sur le prix total du livre, frais de port compris. Il ne reste que quelques exemplaires en stock, c’est le moment de vous faire plaisir ou de faire plaisir aux lecteurs de votre entourage avant rupture totale ! (pour rappel, le livre ne sera pas réimprimé).

Pourquoi jusqu’au 15 décembre ? Parce que c’est la date butoir d’envoi des colis avant que la Poste ne commence à être surchargée.

× Vers la boutique : acheter Sur le Bitume

Le projet en cours, Sous la Cendre, est toujours en phase d’écriture pour le moment. Il sera certainement imprimé et mis en vente d’ici début 2018. N’hésitez pas à vous référer à la page Projet en cours pour vous tenir au courant de mon actualité.

 

[Exclu] Sous la Cendre, premiers chapitres !

Comme vous le savez sûrement, le NaNoWriMo a commencé aujourd’hui.
Pour ma part, je le fais plus ou moins officieusement, en NaNo Rebel. Je ne m’impose donc aucune contrainte, si ce n’est celle d’écrire un peu tous les jours. Pour cette année, j’ai choisi de me concentrer sur ma nouvelle intitulée Sous la Cendre, la suite de Sur le Bitume.

Et bonne nouvelle !
Ceux qui ont acheté Sur le Bitume en version papier (encore quelques exemplaires disponibles) pourront avoir le privilège de lire les deux premiers chapitres de la suite, dès qu’ils seront terminés.
Pour ce faire, si cela vous intéresse et que vous vous êtes procurés un exemplaire de Sur le Bitume, je vous invite à vous rendre sur cette page et y entrer le mot de passe.

Lequel ? Eh bien pour ça, un petit jeu, prenez votre version papier et indiquez le dernier mot de la page 29.

Un souci ? Contactez-moi ici ou sur facebook.
Attention, veuillez noter que vous lirez des versions non corrigées, puisque ce sont des premiers jets.

La sortie papier de Sous la Cendre est prévue pour le début d’année prochaine. Je ne pourrais malheureusement pas le proposer avant, car je vais avoir d’autres frais et ma trésorerie est loiiin d’être extensible…
Sachez que le premier chapitre est déjà en ligne, pour les curieux. Merci de jouer le jeu et de ne pas le révéler aux autres, il n’y aurait plus d’intérêt 😉

Sur ce, je vous souhaite une très bonne lecture !