Miroirs

NOUVELLE – écrite avec Rozenn Illiano

Date : 2020
Genre :
Fantastique
Statut :
terminée
Pages : 48
Co-autrice : Rozenn Illiano (site)
Couverture : Anne-Sophie Hennicker (site)

Résumé : L’une est danseuse dans le futur, l’autre soigne des chevaux dans le passé.
 Elles n’ont rien en commun et ne devraient pas pouvoir se rencontrer… mais elles possèdent le même don. 
Celui des rêves.

Textes liés : Sirius, 9h36


Genèse

Miroirs est né d’une envie commune. Celle de deux écrivaines aux univers similaires qui souhaitaient écrire une histoire à quatre mains mais qui n’avaient jamais le temps.
En mars 2020, la pandémie de Coronavirus décide de bloquer la France entière chez elle. C’est le moment de concrétiser cette idée un peu folle de mêler les deux univers en un texte court écrit sans pression ni objectif de publication.
Rozenn choisit un personnage mentionné dans son roman Night Travelers, pour ma part je choisis Eden. L’écriture a débuté en avril 2020 et Miroirs a été bouclée en deux semaines à peine. Double objectif atteint ; pour Rozenn celui d’écrire avec quelqu’un, sans but précis, pour moi renouer avec l’écriture à quatre mains qui me passionne et me manque beaucoup.

Finalement, nous avons décidé de publier la nouvelle et pour cela, nous avons fait appel à Anne-Sophie Hennicker, qui avait déjà réalisé nombre d’illustrations pour moi. Anne-Sophie a réussi à transposer à merveille ce que nous avions en tête et nous en sommes très fières aujourd’hui.

Publication

Le texte a été écrit en avril, puis a été mis de côté l’espace de quelques mois. Un soir, pour plaisanter, nous avons créé le logo de la Pandemic Editions et le résultat nous a tant plu que nous avons décidé de fil en aiguille de finalement proposer ce texte en auto-publication.
Il y a eu deux mises en vente : les 12 et 17 octobre 2020 à raison de dix exemplaires papier (5 par vente).
Le texte est ensuite mis en ligne le 23 novembre 2020.

Extrait

Qui voudrait connaître son avenir à l’avance ? Elle sait d’expérience que les gens n’ont envie d’entendre que ce qui les rassure. Leur dévoiler autre chose ne pourrait que leur gâcher la vie. Attendre la catastrophe, ou l’éviter et en appréhender les conséquences ?